Point de situation Covid

mise à jour le 24 janvier 2022

Le 20 janvier 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une adaptation des mesures sanitaires en vigueur.

Vaccination

Isolement

« Pass sanitaire »

  • Depuis le 15 janvier 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur injection de rappel dans les temps pour conserver leur certificat de vaccination actif dans le « pass sanitaire ». Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
  • Le « pass vaccinal » est en vigueur depuis le 24 janvier 2022. Il concerne toutes les personnes de 16 ans et plus.

Tests

  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

Gestes barrières

  • Le port du masque obligatoire à partir de 11 ans, en extérieur dans les zone à forte densité de population sur Arnage et les villes de Sarthe (arrêté préfectoral du 21 janvier 2022)
  • Le port du masque obligatoire à partir de 6 ans en intérieur dans les établissements recevant du public (ERP) de toute nature, ainsi que dans les transports en commun. Détails ici
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

Éducation

  • Les protocoles dans les établissements scolaires ont été simplifiés. L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes. Ainsi :
    • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.
    • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.
    • Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

    En réponse à la grève des enseignants du jeudi 13 janvier, le ministre de l’Éducation de la Jeunesse et des Sports a annoncé plusieurs mesures, dont la distribution de 5 millions de masques FFP2 pour les personnels des établissements scolaires.

Travail

  • À partir du 2 février 2022, le recours au télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été dévoilé. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

Sport

  • Les mesures sanitaires sont déclinées pour le domaine sportif, les détails ici

Rassemblements & loisirs

  • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur. Elles seront levées pour les établissements accueillant du public assis à partir du 2 février. Pour accéder à ces lieux, le port du masque restera obligatoire.
  • Les concerts debout sont interdits. Ils pourront reprendre à compter du 16 février dans le respect du protocole sanitaire.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite. Elle sera de nouveau autorisée à partir du 16 février.
  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire à compter du 16 février.
  • Utilisation des salles communales d’Arnage : Informations ici

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu’elles arrivent d’un État membre de l’Union européenne, d’Andorre, d’Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.
  • Le Gouvernement assouplit les mesures sanitaires aux frontières avec le Royaume-Uni pour les personnes vaccinées.

Outre-mer

  • Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est en vigueur sur l’île de la Réunion jusqu’au dimanche 23 janvier.
  • L’état d’urgence sanitaire a été décrété à la Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.